• Croisière en Corse sur le SIRIUS





    Sur un bateau de 9m par 3, « le Sirius » de nos amis Yanik et Maurice, nous appareillons le samedi 26 juin à 11h pour <personname productid="la Corse." st="on">la Corse.</personname>
    Une petite nuit à Porquerolles avant la traversée de <personname productid="la Grande Bleue." st="on"><personname productid="la Grande" st="on">la Grande</personname> Bleue.</personname>La mer est calme, sans vent ce qui nous oblige à naviguer au moteur mais nous permet de goûter au plaisir d’un bain avec 2500m de profondeur au milieu de nulle part, d’admirer les dauphins joueurs à l’étrave ou le gros dos d’une baleine au loin. 25h de traversée pour atteindre la baie de Calvi vers 3h du matin.
    Par un temps toujours très calme, nous longeons la côte ouest à la découverte de criques à l'odeur de maquis et aux eaux transparentes foisonnantes de girelles, oblades, sars, oursins délicieux…… puis la réserve de <personname productid="la Scandola" st="on">la Scandola</personname>, les calanches de Piana, Anse de Ficajola et sa grotte cathédrale, l’anse de Roccapina et une balade à terre périlleuse …. Contemplation, lecture, tricotage mais surtout baignades avec masque et tuba ponctuent le voyage.
    Après les Bouches de Bonifacio et l’île Lavezzi houleuses, nous remontons par la côte Est, différente avec  ses 80 km de plages de sable .
    Du Cap Corse le 13 juillet, nous appareillons pour un retour sur Menton, plus court. Un vent favorable nous permet de tirer un bord jusqu’à 22h 30, nuit étoilée, 9 baleines, dauphins, poissons volants ou poissons lune sont au rendez vous.
    Durant une petite semaine, nous longeons la côte d’Azur. Le contraste est saisissant, villas somptueuses, yachts de luxe, vols d’hélicoptères foisonnent autant que les girelles jusqu’à la plage de Pampelonne près de St Tropez. Un beau mouillage près de la plage de l’Escalet, le passage devant la plage de Bonporteau à Cavalaire, nous rappellent des souvenirs. Le vent se lève, force 6, gite à 30°, pour arriver au port complet de Porquerolles où nous boirons le champagne pour clore cette croisière.
    Une belle expérience que ces 3 semaines de navigation et d’amitié partagées. Une autre façon de voir <personname productid="la Corse" st="on">la Corse</personname> qui nous ravit toujours autant.


    « Après les mats des bateaux le mat des antennesEscalades et Ferrata dans les dolomites »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :